wait

BCI Marine / Marina de Lachine

onglet download brochure
Download brochure

Marina de Lachine

Où en est le dossier?

Au début du mois de juillet, l’Administration Plante annonçait la fermeture imminente de la marina de Lachine, l’un des rares ports de plaisances de la région métropolitaine. Après un centenaire d’activités, la Ville veut désormais redonner la berge aux citoyens et convertir l’endroit en parc nautique.

Fermeture prévue en octobre

Le 15 octobre prochain, Lachine devrait donc tourner la page sur un pan de son histoire et perdra définitivement ses 450 places à quai, si la municipalité refuse toujours de négocier avec l’Association des plaisanciers du port de plaisance de Lachine qui réclame une consultation publique pour sauver la marina.

Pétitions et manifestations toujours vaines

Cependant, malgré la pétition de 12 000 noms qui vient appuyer leur demande, et la manifestation qui s’est tenu le 24 août dernier pour protester contre le nouveau projet de la Ville (une autre est prévue le 14 septembre), la Ville campe sur ses positions et rejette toutes propositions, dont celle d’augmenter de 10 $ chaque pied de quai. En plus d’évoquer les lourds de dettes de la marina, les représentants municipaux invoquent aussi la vétusté des installations pour justifier leur décision. En effet, lors des inondations de 2017 et 2019, l’endroit aurait joué de malchance et subi d’importants dommages nécessitant une réfection à très court terme.

La naissance d’un collectif pour appuyer le projet de parc nautique

Pendant que certains militent pour maintenir en vie la marina, d’autres citoyens s’associent sous la forme d’un collectif (#reclametarive) pour appuyer sa fermeture. Conscients des enjeux socio-économiques et environnementaux liés à de tels travaux, ils estiment cependant que le projet de parc nautique aurait une plus-value pour les entreprises locales, en plus de permettre la promotion de saines activités physiques comme le kayak, la nage, le pédalo, etc.

De moins en moins de marinas dans la CMM

À l’heure actuelle, si la fermeture de la marina se concrétise, il ne reste plus qu’une douzaine de marinas accessibles dans la communauté métropolitaine de Montréal. Les places pour se mettre à quai se font de plus en plus rares pour les plaisanciers.

icon

Request a sea trial

Let’s make dreams come true

icone facebookicone instagramicone linkedin